Un pôle jeunesse en Ajoie !

Sébastien Brugnerotto Sébastien Brugnerotto, responsable du nouveau Pôle Jeunesse

Avec la rentrée pastorale, un pôle jeunesse se met en place en Ajoie - Clos du Doubs. Présentation avec son coordinateur, Sébastien Brugnerotto:

La pastorale jeunesse en Ajoie-Clos du Doubs change cet été. Quoi de neuf ?

Les Equipes pastorales de la région ont décidé de créer toujours plus de synergies pour cette pastorale destinée aux jeunes, dès l’école secondaire.

Une des propositions, c’est de participer à un groupe. C’est bien juste ?

Oui, chaque jeune qui le souhaite pourra choisir un des nombreux groupes, indépendamment de son village d’habitation. Ainsi, il pourra aller avec ceux d’Alle alors qu’il habite peut-être à St-Ursanne. Des groupes à thème devraient également voir le jour à l’avenir.

Il y aura aussi des activités régionales ?

Oui, en plus des groupes, chacun pourra s’inscrire à des activités communes. Il y aura une sortie de Noël, durant l’Avent, qui nous fera découvrir Berne à travers son histoire civile et spirituelle et son marché de Noël mais il y aura aussi la traditionnelle Montée Vers Pâques qui aura lieu en Haute-Ajoie. D’autres rendez-vous viendront encore s’ajouter en fonction des envies et de l’actualité. Le tout est à découvrir, au fil des mois, sur www.cath-ajoie.ch. Un onglet spécial, sur la page d’accueil, est dédié aux jeunes.

Tout se vivra donc désormais en Ajoie ?

Bien sûr que non ! Cette nouvelle proposition, commune pour l’Ajoie et le Clos du Doubs, n’exclut pas de participer aux activités que le service de la pastorale jeunesse (sepaje) propose sur l’ensemble du Jura pastoral. Je pense, entre autres, aux sessions de sortants d’école, au week-end à Taizé à l’Ascension ou encore au voyage en Tanzanie à l’été 2019. www.sepaje.ch

Et qui animera les rencontres ?

Riche en expériences diverses de vie et de foi, une équipe réfléchira et coordonnera les propositions qui seront faites pour la région avec pour intention de rejoindre le plus grand nombre de jeunes afin que « nos expériences ancrent notre relation à Jésus dans le monde réel ».

Merci, Sébastien et déjà plein succès pour ces nouvelles propositions !

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.