Création d'une paroisse nouvelle

Le 28 janvier 2020, l'ensemble des paroissiennes et paroissiens étaient invités à une assemblée. Celle-ci avait pour intention de proposer à notre évêque l'église, le nom d'un Saint-Patron et un lieu géographique de la paroisse nouvelle.

En effet, Mgr Felix Gmür, évêque du diocèse de Bâle, a décidé de créer une paroisse canonique unique sur notre Unité pastorale comme sur toutes les Unités Pastorales d’Ajoie-Clos-du-Doubs. Ce processus ne concerne pas les communes ecclésiastiques. Il y aura toujours huit communes ecclésiastiques sur notre territoire pastoral.

Désormais, selon la procédure, le curé du lieu (pour nous l'abbé Jean-Pierre) doit préparer un dossier rassemblant plusieurs prises de positions afin des les transmettre à notre évêque qui sera le seul à décider de l'avenir de la paroisse nouvelle.
 
Dossier à suivre dans les prochains mois.
 
6 février 2020

Mot de l'abbé Jean-Pierre pour préparer l'assemblée

Lors des assemblées des communes ecclésiastiques de novembre et décembre 2019, les membres de l'Equipe pastorale ont lu le message suivant aux personnes présentes. Celui-ci vous aidera dans vos reflexions en vue de notre rencontre du 28 janvier.
 
“Suite à la consultation du Conseil épiscopal dans sa séance du 11 avril 2019, Mgr Felix Gmür a décidé de mettre en œuvre une refonte des paroisses canoniques dans la partie francophone du diocèse de Bâle. Il nous demande officiellement d’engager un processus de fusion des paroisses canoniques formant actuellement une unité pastorale en vue de créer une paroisse nouvelle, correspondant au territoire de l’unité pastorale.
La fusion des paroisses canoniques se fait dans le cadre des unités pastorales existantes, en se basant sur les collaborations mises en place entre paroisses et communes ecclésiastiques depuis de nombreuses années et en valorisant le rôle des secrétariats d’unité pastorale”.
 
C’est dans ces termes que notre vicaire épiscopal nous a annoncé le lancement officiel du processus de fusion des paroisses déjà annoncée depuis quelques temps. Ce processus qui a commencé ce 25 septembre aura plusieurs étapes (information, discussions, prises de position et approbation) et devrait être fini au mois d’août 2021.  Cette fusion, a souligné le VE, n’est pas un bouleversement de l’organisation mais elle entérine officiellement un fonctionnement qui, depuis plusieurs années, a effacé dans la pratique les frontières entre les paroisses d’une unité pastorale, donnant déjà dans les faits à celle-ci la forme d’une paroisse. De plus, la fusion maintient le réseau de collaborations locales construites patiemment au cours des années dans l’unité pastorale, entre les conseils, groupes, mouvements, paroissiens.
Concrètement, nos 8 paroisses de l’Eau-Vive deviendront une seule paroisse avec 8 lieux de culte ! Cela oblige de choisir une des églises pour être l’église paroissiale de la nouvelle paroisse. Les anciennes églises paroissiales perdent leur statut mais gardent leur saint patron. L’église où se célèbre normalement les baptêmes est l’église paroissiale. Mais, les agents pastoraux de l’Ensemble Pastoral ont d’ores et déjà dit leur volonté de continuer à baptiser dans les anciennes églises paroissiales, mais sans étendre cette dérogation aux chapelles qui n’avaient jamais eu de fonds baptismaux.
 
La paroisse nouvelle aura normalement pour patron le saint à qui est dédiée la nouvelle église paroissiale. En répondant à une question lui posée par les agents pastoraux de notre Ensemble pastoral, le vicaire général a laissé entendre que l’on peut prendre le nom d’un autre saint qui aurait un lien ou une histoire avec et dans l’Unité pour la paroisse nouvelle !
L’autre changement important est de n’avoir plus qu’un registre (p. ex. baptêmes, mariages, décès) pour la paroisse nouvelle et un seul fonds pour les messes fondées, regroupant tous les fonds des anciennes paroisses.
 
Afin de débattre du nom de la nouvelle paroisse, de trouver l’église paroissiale et de répondre aux questions, l’Equipe pastorale convoque une assemblée d’unité pastorale, le mardi 28 janvier 2020 à 20h à la MDO à Boncourt.
 
Mes dames et messieurs, ce processus est irréversible parce qu’il cherche à coller à la réalité de notre pratique chrétienne actuelle ! Alors, au lieu de subir les changements, il faut les anticiper. Merci pour votre compréhension.
 
Abbé Jean-Pierre pour votre Equipe Pastorale
Novembre 2019

Contact - secrétariat

Secrétariat UP Eau Vive
Rue des Lignières 15
2926 Boncourt
Tél: 032 475 56 26
Fax: 032 475 61 41

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.